AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katy Rowve [modèle.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Katy Rowve

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 05/07/2009
Age : 31
Localisation : Greekside*

PARLE MOI DE TOI MON CHOW
Relations:
Parle nous de tes goûts:

MessageSujet: Katy Rowve [modèle.]   Mar 7 Juil - 15:37

CARTE D'IDENTITE

  • Nom(s) :[/b] Rowve
  • Prénom(s) : Katy
  • Surnom(s) : Kate
  • Date & Lieu de naissance : 21 juin 1986 à Paris, en France.
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
  • Emploi(s) : Elle est serveuse au Panthéon, bénévole au bureau des associations et est directrice de sa confrérie !!
  • Niveau d'étude : Quatrième année
  • Voeux de confréries [2/3] : AΦZ



ESSAIS D'ADMISSION A GREEKSIDE

  • Parlez moi un peu de votre vie...
    L’ histoire de Katy Rowve commençât il y a de cela vingt trois ans dans la jolie ville de Paris dans un des plus beaux pays du monde qu'est la France. Monsieur et Madame Rowve recherchaient par tous les moyens d’avoir un bébé depuis maintenant cinq longues années. Après de nombreux tests de grossesse, d’ovulation et tout ce que l’on veut, qui ne donnèrent aucun résultats il procédèrent à des tests de stérilités chacun de leur côté. Malheureusement pour eux, Monsieur Rowve fut décrété stérile… Ce fut un coup dur pour se couple. Petit à petit l’envie d’avoir un enfant devenait une obsession, à tel point qu’ils pensèrent à l’adoption, mais Madame voulait sentir le petit grandir en elle, elle voulait le sentir lui donner des coup de pieds… Dans ce cas là, ils ne savaient pas quoi faire… mais un jour, Monsieur eu la bonne idée d’allumer la TV et de tomber sur une émission qui parlait du premier bébé éprouvette, autrement dis, du bébé par fécondation in vitro. Cette idée leur avait lancé à chacun un flash et c’est ainsi qu’ils décidèrent de prendre un rendez-vous dès le lendemain dans une petite clinique privée pour voir s’ils pouvaient tenter quelque chose. Malgré le fait que le nombre d’enfants pouvait être conséquent, aucun d’eux ne voulait faire un pas en arrière, c’est alors que Madame ce fit faire quelques ’’essais’’ mais rien a faire, elle n’arrivait toujours pas à être enceinte…

    Mais un beau jour, ce petit bâtonnet qu’elle avait l’habitude d’utiliser mais qui l’avait tant fait pleurer vira, ce qui rendu Madame complètement hystérique de bonheur. Ne voulant pas faire de fausses joies à son mari, elle ne lui dit rien et pris rendez-vous pour une prise de sang. Le lendemain, les résultats tombèrent sans appel… Madame était bel et bien enceinte d’un mois. Apprenant cette nouvelle presque miraculeuse, elle se précipita dans le cabinet d’avocat Rowve pour annoncer la bonne nouvelle à son cher et tendre. Il sauta au plafond à la nouvelle, ne voulant pas la croire, mais s’était bel et bien la vérité…

    Pendant les huit mois qui suivirent cette nouvelle, tout ce passa très, voir trop rapidement, le papa préparait la chambre dans les tons rose car oui, l’échographie était sans appel, il s’agissait d’une petite fille, pendant que la maman s’occupait de la layette, bref tout ce passait bien dans le meilleur des monde, tout ce qu’ils avaient espéré était sur le point de se réaliser…
    Le 21 juillet, la chère future maman senti sa Beauté, comme elle la nommait, remuer un peu trop à son goût, la douleur s’intensifiant… Monsieur alerté, la voiture préparée et la valise dans le coffre, et en route pour la clinique ! De longues heures plus tard un joli cri cristallin retentit dans un bloc où était présent une multitude de personnes pour ce petit bout de chou, sa maman se sentit soulagé d’un poids énorme, tandis que son père coupe le cordon ombilical et tomba dans les pommes, en disant le prénom Katy, tel fut nommée la petite fille !!!

    A partir de ce jour là, Katy fut une enfant, choyée pourrie gâtée comme dirait certains, elle avait droit ce qu’elle désirait, mais le plus important fut l’éducation de ses parents, jamais elle n’aurais pu rêver mieux. Les valeurs furent quelque chose de primordial dans son éducation, surtout le respect à vrai dire.
    Elle n’est jamais allée au jardin d’enfants, son père trouvant que c’était trop… idiot ! Non ses parents préféraient la garder directement dans les pattes, chacun leur tour, quand Monsieur n’allait pas au tribunal, Madame prenait la petite Katy, et quand Madame était trop occupée dans son métier de décoratrice d’intérieur, Monsieur s’en occupait. Quel déchirement quand la jolie tête blonde dû aller à l’école… ses parents ne le supportèrent que très peu, c’est pour cela qu’elle fut retirée de l’enseignement jusqu’à son entrée au collège, préférant les cours à domicile...

    Arrivée au collège, la jeune fille était plutôt désorientée, certes, ils n’avaient pas choisit le collège le plus modeste qu’il soit, car leur fille tant aimée méritait ce qu’il y avait de mieux ! Mais bon… les gens ne comprenaient pas comment on pouvait être si… coincée ! Elle ne faisait que travailler, comme si c’était une passion ! Ne laissant pas les gens rentrer dans sa vie, elle collectionnait les A+, et était la petite miss je sais tout du collège, ce qui agaçait pas mal les esprits. Des amis ? Non mais c’est quoi ce mot vulgaire ? Franchement autre chose à faire que de papoter et de rigoler, il y a une vie à orchestrer !!! Son père n’arrêtait pas de l’embêter, de la titiller : ‘ma chérie, tu seras une grande psychologue !’, elle ne pensait pas vraiment à faire de longues études elle voulait juste être chanteuse/musicienne ! Elle avait développé ses talents à la chorale de son collège, et pour une fois elle brillait autre part que dans le cœur de ses parents et sur papier elle était heureuse ! Mais une fois encore la meilleur de son collège !

    La transition collège/lycée ce fut dans une simplicité déconcertante, chacun avait plus ou moins de difficultés mais elle non… Pas d’amis, plus autant solitaire elle appréciait se mêler au grand groupe, pour rire, chanter, parler, sans forcément lier des liens particuliers. Elle commençait à adopter les points de vue de son paternel concernant son avenir et était bien décidée à devenir psychologue elle bossais comme une tarée… Jusqu’au jour où tout s’effondra !

    Un beau matin, alors que ses parents étaient sortis faire du shopping pour l'anniversaire de Monsieur, Katy décida de faire un peu de ménage. Arrivée dans la chambre de ses parents, elle vit quelques papiers traîner, ni une ni deux, la jeune femme déguisée en soubrette pour l'occasion (PTDR) les ramassa et commença à les regarder de plus près... A près tout fallait bien savoir si c'était important. Ce qui l'interpella n'était pas un nombre de zéro affolant sur un papier de banque, non, c'était un papier concernant la petite clinique où elle avait vu le jour, et ce papier était signé 9 mois avant sa naissance. Ses yeux s'écarquillèrent lentement, et trembla quand elle vit, fécondation in vitro... Si elle comprenait bien, son père n'était pas son géniteur à proprement parler ? Il lui avait menti ? Pendant 16 ans ? Et son éducation, le respect d'autrui même quand ça fait mal ?
    Puis vint le retour de ses parents, elle fit tout pour les éviter jusqu'au fameux dîner du soir. En plein milieux du repas, son père voyant que sa fille n'allait pas vraiment bien lui demanda ce qui se passait, et là la jeune fille ne put tenir plus longtemps leurs, avouant la vérité, elle n'espérait qu'une chose... qu'elle avait mal compris ! Mais au lieu de cela ses parents se regardèrent pendant trois bonnes minutes les yeux dans les yeux, ne mangeant plus, un lourd silence accompagnait la scène au ralenti. Elle ne savait pas quel était leur délire là, mais elle commençait à paniquer légèrement… Puis non en fait, ils voulaient lui faire peur hein ? Ils lui avaient tellement parlé de respect, de dire les choses franchement, même si elle était durs à admettre, pourquoi leur auraient-ils caché que Monsieur Rowve, n’était pas son père biologique ? En tout cas, elle voulu rompre le silence mais son père ne lui dit qu’un mot : désolé. Se mot résonnait à ses oreilles comme si on venait de lui crier dessus, désolé mais désolé de quoi ? Il ment, elle essayait par tous les moyens de se prendre au jeu de ses parents mais rien à faire. Bien sûr pour elle, elle considérait l’homme qui l’avait élevé et qui l’avait choyer en étant son père mais le mensonge… ça elle avait du mal à l’admettre. Elle parti de table et pleura toutes les larmes de son corps. Beaucoup d’entre vous doivent se dire, rolala la chochote pleurez pour ça ? Mais imaginer vous à 16 ans apprendre que l’on vous a élevé avec tant de valeurs, et puis tout d’un coup, PAF ceux que vous considériez comme vos plus proches amis, vos mentors brisent ses liens, brisent votre éducation, vos valeurs !! Non elle n’arrivait pas à le supporter. Petit à petit, le dialogue entre ses parents et elle se brouillât, les notes descendirent, car mademoiselle trouvait que l’alcool était le plus important et surtout la fête ! Elle avait goûté ce petit plaisir et avait de plus en plus de mal à s’en défaire ! Mais la vie n’était pas toujours rose surtout lorsqu’un soir, elle était toute gentille avec sa bouteille de vodka à danser en boite, quand elle se sentit voler, non pas qu’elle était dans un mauvais bad, mais elle se sentait voler car c’est ce qu’elle faisait ! Dans les bras d’un charmant inconnu, malheureusement tout le se passe pas comme voulu, elle se retrouva vite dénudé dans une voiture… Son premier réflexe fut de casser la bouteille de vodka sur le crâne de l’inconnu et de partir au plus vite, avec juste une chemise sur les épaules, quand elle arriva chez elle, ses parents étaient là, il la regardèrent avec inquiétude mais tout ce qu’elle leur dit c’était : ça va ! Ils ne reposèrent plus jamais de questions.

    Ce ne fut qu’un jour, deux semaines après cette agression qu’elle compris qu’elle foutait sa vie en l’air ! Un jour de calme, de tranquillité elle regarda par la fenêtre de sa chambre, elle vit un couple de papillons paisiblement installés, plus elle les regardait plus elle se trouvait conne, les défonces, les cours… son retard en cours ! Ses rêves qui s’évanouissaient à une allure folle, si elle ne se relevait pas dès à présent son année serait fichus ! Et si elle commençait comme ça, qui sais ce qu’il se passerait après ?! Elle n’avais pas touché son instrument fétiche depuis plus d’un mois, elle n’avait pas chanter depuis deux mois, finalement, les choses dans lesquelles elle excellaient s’envolait peu à peu. Elle n’avait pas reparlé à ses parents depuis ce fameux soir de vodka-chemise, mais là elle se sentait prête. Fallait qu’elle s’excuse !
    Le soir, elle se présenta à dîner et avant même de manger, elle les regarda d’un air solennel et dit tout simplement désolé, de la même manière que son père le lui avait dit ! Seulement, les larmes qui coulèrent sur ses joues démontrèrent sa peine, son inquiétude, sa fragilité… Un mois plus tard sa famille déménageait pour San Diego, pas question que leur fille soit hantée par les démon de la ville des amoureux !!

    Arrivée à San Diego, la jeune femme de désormais 17 ans était renfermée, seule, mélancolique. Elle demanda à ses parents une dernière faveur, deux papillons, comme le couple qui lui avait fait ouvrir les yeux, elle s’en fit donc tatouer un sur la paume de la main, et un autre sur la cheville, désormais à chaque fois qu’elle les regardait elle se rappelait de tout ! Ces moments de sa vie qu’elle voulait effacer mais surtout ses ambitions ! Elle avait réussit avec un peu de mal à atteindre l'année de sénior, elle se faisait aider par le tutorat, jusqu'à ce qu'elle rattrape son retard et redeviendra l'un des première de leur classe, au cour de tutorat, elle appris à connaître un jeune homme, Morgan McGlynn, un petit intellos, qui était dans sa classe. Petit à petit, elle réapprit à faire confiance à l'être humain et ils se mirent à sortirent ensembles. Ils firent des projets, ils étaient complètement sur la même longueur d'onde, ils étaient heureux, elle était heureuse. Elle avait recommencer à chanter, à jouer du piano, ses rapports avec ses parents étaient redevenus magique, ils s'entendaient que trop bien, à l'école elle était la première, ses rêves pouvaient revenir à la surface.

    Mais comme tout le monde le sait, c'était le calme avant la tempête, et la tempête l'a vite rattraper, en effet, un soir, alors qu'elle voulait aider son petit ami, qui était malade et qui s'était tout simplement planté dans son contrôle d'anglais, la parisienne, sachant que cela lui gâcherait sa moyenne, voulue aller voir sa prof pour qu'il puisse repasser son examen. C'est ainsi, qu'après les cours, un certain vendredi après midi, Katy alla retrouver sa classe de littérature anglaise. Elle savait que sa prof, Mlle Conrad travaillait généralement jusqu'à 16H, la lumière était allumée, mais quelques bruits plutôt personnels résonnaient dans les murs. Katy, avec sa grande curiosité, voulue voir, avec qui, Miss Conrad s'amusait, ainsi, elle alla prêt d'une vitre et là... STUPEUR ! Miss Conrad était allongée sur son bureau, ses vêtement jonchaient le sol, lui, la chemise ouverte, le pantalon sur les chevilles... Non, malheureusement pour Katy, il ne s'agissait pas du prof de sport, mais bel et bien, Morgan, l'homme avec qui elle sort depuis un an et demi, l'homme qui lui a rendu confiance en l'espèce humaine. Les larmes commencèrent à couler, elle ne voulait plus les voir, mais ne pouvait pas partir, donc, plus simple, elle alla s'asseoir contre un casier, seule, dans le lycée, elle se sentait las. Toutes ses attentes partaient en fumée, toutes ses peurs revenaient, et ses larmes coulaient. Quelques longues minutes plus tard, elle vit Morgan sortir, le sourire aux lèvres, sûr de lui, heureux de ce qu'il venait de faire. Le garçon, comme tout garçon idiot, vint s'asseoir près de sa futur ex-copine, elle sentait sa présence, mais gardait sa tête entre ses mains. Quand il ouvrit la bouche, il osa lui demander ce qu'il se passait, cela en était trop pour la jeune femme, sentant le peu de force qui lui restait, elle commença à lui dire ce qu'elle pensait, quel connard il était... quel... ado il était ! À la fin de sa petite tirade, elle n'hésita pas de lui donner une bonne paire de claque, et elle repartit en direction de sa voiture... Elle ne rentra pas chez elle, mais alla au jardin des papillons, un endroit sur chauffé, dans lesquels vivaient des papillons de tous les continents, des roses, des bleus, des jaunes, des verts, bref, elle était dans un tourbillon de couleurs !!! puis quand le lieu ferma, elle dû retourner chez ses parents, ce qu'elle fit.


Dernière édition par Katy Rowve le Mar 7 Juil - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jaimie-alexander-online.skyblog.com
Katy Rowve

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 05/07/2009
Age : 31
Localisation : Greekside*

PARLE MOI DE TOI MON CHOW
Relations:
Parle nous de tes goûts:

MessageSujet: Re: Katy Rowve [modèle.]   Mar 7 Juil - 15:38

    Ils étaient à deux mois de la remise de diplômes, puis, elle espérait partir à Greekside, l'univers de ce lieu lui plaisait, il y avait tout, et bizarrement, elle n'avait jamais rêvée de partir dans une énorme école privée tel Yale ou Princeton, non, elle rêvait d'un endroit simple et merveilleux, prêt de la mer de préférence. Elle avait décidée de partir à Greekside avec Morgan, mais maintenant... peut être qu'il avait suivit son rêve, et parti à Boston, ou New York... elle s'en fichait. Quelques mois plus tard, elle était bien dans cette université. Elle voulue rentrer dans une confrérie, le fait qu'elle soit fille unique, qu'elle n'a jamais été très populaire, ni jamais entourée part beaucoup d'amis, lui avait donner cette envie. Ses parents en étaient ravis, Monsieur avait été chez les Kappa Thau Alpha, une autre confrérie, et madame, elle, était partie dans une confrérie étrangère lorsqu'elle avait fait ses études à Paris. Elle rentra chez les AΘΓ , une confrérie où il fait bon d'être intelligente, une confrérie simple, où l'on en parle pas que de mousseline, ni de maquillage, bref, une confrérie qui lui plaisait, et où il faisait bon de vivre. Mais à Greekside, elle n'eut pas que des bonnes surprises, en effet, elle, n'était pas la seule personne de San Diego a s'y être inscrite, et à avoir intégrée une confrérie ! Qu'elle mauvaise surprise lorsqu'elle se retrouva face à face à Morgan, son ex petit ami... Elle ne lui avait pas adressé un mot depuis l' «incident », et n'était pas encore prête à lui ré-adresser la parole ! Elle commença à l'éviter le plus possible lors des soirées, des rencontres entre confrérie. Niveau scolaire, elle était toujours au top, elle n'acceptait pas les B, donc comment voulez qu'elle se lâche ? A côté de tout cela, elle avait trouvé un boulot, au Panthéon, le bar branché de la ville, là où tous les jeunes de l'université allait... Et en plus de tout ça, elle était au bureau des associations, bref, la « petite » blonde avait un emploi du temps de ministre; Sa grande soeur, qui était la directrice de sa confrérie l'habituait petit à petit à prendre des responsabilité auprès de la maison, ainsi, elle se faisait formé pour prendre un jour, elle aussi, la tête de la maison.

    Sa grande soeur lui avait également présenté un jeune homme, elle lui avait dit que pour oublier un gars, il fallait tout simplement rebondir, et c'est ce qu'elle fit, elle sortit avec un jeune homme luttant pour la bonne cause, il s'appelait Grégoire, beau comme un ange, caractère parfait même s'il était un peu enfantin. Il était l'homme parfait... Leur histoire dura un petit moment, mais, comme la jeune femme c'était promis de ne plus jamais aimer un homme, elle préféra mettre fin à leur relation juste pour préserver ses larmes de retomber encore une fois !! Elle avait connu un autre homme, un vrai con, mais sublime, là, pas de risque jamais elle ne s'y attacherait, et donc elle se mit très rapidement à sortir avec. L'une de ses plus grande conneries sûrement ! Elle aimait encore Grégoire, mais sortait avec Tony, les femmes sont compliquées que voulez vous ?! La quatrième année est en vue, elle est devenue directrice, désormais, elle n'a plus le droit à l'erreur, son job, son diplôme, sa vie est sur le point de démarrer réellement !!

  • Quel tempérament avez-vous ?
    La vie de Kate a forgé son caractère, quand elle était plus jeune cette petite fille était fofolle, forte, mais quelques évènements on fait que cette petite fille, devint une jeune femme très mélancolique, et fragile. Elle garde toujours cette naïveté en elle, celle qui fait d’elle une jeune femme facilement influençable, malgré que ça lui coûte cher, elle n’arrive pas à s’en défaire. Quand elle aime quelque un elle serait prête à tout pour lui offrir la lune, et malheureusement pour elle, elle aime facilement les autres !
    C’est une aventurière, non pas qu’elle serait capable de nous faire fear factor, mais dès qu’elle sent le mystère l’environner que ce soit dans quelque un ou quelque chose elle est tout de suite intriguée et cherche à savoir ce que cette personne ou chose cache, elle souhaitera ‘calculer’ les choses…
    Kate est une jeune femme très attachée aux valeurs et aux principes. Tels le respect, jamais elle ne pourra ne pas respecter quelque un sous principes qu’il n’est pas comme elle, ou même tout simplement dans ses choix. Pour elle, c’est un manque d’amitié, d’amour, elle n’aime pas les personnes irrespectueuses et le montre bien.
    Hormis cela elle peut être douce, voir même très douce, elle aime les câlins, les bisous, bref elle est comme tout le monde quoi ^^.
    On peut dire que cette jeune fille est simple, plus de défauts que de qualité, il faut bien chercher et on pourra voir une magnifique jeune femme qui ne demande qu’à s’épanouir.

  • Si vous deviez vous décrire physiquement, cela donnerait quoi ?
    Le physique n’est pas ce qui importe le plus la jeune femme, son physique ? Elle le perçoit comme banale ! Elle pense qu’elle est juste « comme toutes les filles », mais en réalité, la jeune femme n’est pas comme tel, elle en est même le contraire !! Beaucoup de jeune femmes ordinaires tueraient pour avoir son physique, mais pour elle, ce n’est pas quelque chose qu’elle veux mettre en avant… pour la résumé, nous pourrions dire que Katy est d’une grande beauté, non pas forcément une grande beauté au niveau du corps, bien qu’avec son mètre soixante quinze, son 95B ainsi que ses petits 62 kilogrammes, elle n’a rien à envier à toutes ces mannequins anorexiques qui se déambulent sur les plus grands podiums tel Chanel ou Dior. Non, sa beauté vient surtout de sa grâce, de son charme naturel, ou alors est-ce grâce à son visage angélique qui est composé de très grands yeux gris/verts, sa bouche bien dessinée ou son petit nez fin, son beau visage encadré par de long cheveux ondulés ? Cela, se doit peut être à ses expressions du visage favorites à savoir sa petite moue, ou son regard empreint de malice ? Quoiqu’il en soit, c’est compliqué de dire ce qui l’a rendait si jolie… En tout cas, ce n’est pas dû à tout artifices, car la jeune femme n’aime pas trop se maquiller, juste un coup de fard à paupière dorée, un peu de mascara, puis le tour est joué !!
    Côté vestimentaire Katy, qui n’est pas trop trop fashionnista, aime quand même être un peu dans l’air du temps, néanmoins, jamais elle ne pourrais porter des vêtements vulgaire, trop tape à l’œil ou trop… dévêtue ! Non, généralement, elle suit la mode tout en gardant son propre style, c’est-à-dire un côté assez rock… une paire de jeans plus usées qu’un CD de Michaël Jackson, une tunique noir assez moulante avec une écriture citant une chanson des années 70’s. Voilà la tenue dans laquelle la belle se sens le mieux, rien de glamour, mais c’Est-ce qu’elle est ! Certes, quand elle veux faire un petit effort, elle n’hésite pas à sortir le grand jeu, robe sexy ou classe, make up plus que bien fait, bref, tout pour faire tourner la tête de ces messieurs, mais dans ces conditions, elle ne resterait pas plus d’une heure avec ce « déguisement » !!

  • Quelles sont les choses les plus importantes dans votre vie ?
    Voilà une question qui est compliquée à répondre… Les choses les plus importantes dans sa vie ?! La première chose qui lui viendrais à l’idée serait ses valeurs, les valeurs que ses parents lui ont enseignées, les valeurs qui sont en autre le respect et la franchise !! Bien que dans sa courte vie, ses valeurs ont généralement été bafouées, contrariés, elle continue de penser que c’est son moteur à elle, et que, si elle se mettait à douter de son éducation, elle serait juste en retard pour faire sa petite crise d’adolescence ! Ses valeurs sont donc en rapport avec ses parents, ce qui constituent sûrement la deuxième chose là plus importante pour elle, à savoir, la famille. Les épreuves de son passé a renforcé les liens qui unissait cette petite fille et ses parents, jamais, elle ne pourrait s’en séparé, et si elle n’avait pas eu la confrérie, alors qu’elle était à des kilomètres de sa propre famille, elle n’aurait pas pu continuer comme tel, tellement ils lui auraient manqués !!
    Il y a également, une « chose » qui se révèle être importante pour la grande blonde, se sont les papillons, cela peut paraître absurde, mais que voulez-vous, pour la belle, il s’agit d’un véritable symbole, ainsi, elle s’en ai tatoué deux, un dans la paume de la main droit, et l’autre sur la cheville gauche. Ils représentent le changement, l’évolution, la grandeur, et plus personnellement, son passé, et surtout le fait qu’actuellement, elle n’est plus la même qu’il y a encore des années. Ainsi, pour elle, les papillons sont important, si elle ne va pas au moins une fois par semaine au jardin des papillons, que se soit pour réfléchir, lire, ou tout simplement observée, la jeune femme ne se sent plus normale…

  • Où vous-voyez vous dans 10 ans ?
    Sûrement la question la plus posée lors des inscriptions aux facultés aux USA. Et généralement, peu de monde savent vraiment ce qu’ils souhaitent, ou alors ils racontent des bêtises pour faire bien fasse au doyens des universités qu’ils convoitises. Ainsi, la réponse que Katy peut émettre à cette question saugrenue, est juste qu’elle veut heureuse, elle veux juste pouvoir sourire chaque jour où son cœur battra, elle veux juste.. Être elle-même en gros. Après, si vous lui donnez une situation financière stable, un gentil petit fiancé qui ne veux que son bien, et un travail pour lequel elle aimera se lever à 6H du matin, elle ne dira pas non… au contraire…

  • Au niveau sociale, que cela donne-t-il ?!
    Niveau sociale, la jeune femme en vue de toute les couleurs durant sa courte vie.
    En effet, pour se qui est de l’amitié, mis à part les gens de sa confrérie et ses petits amis, elle n’en a jamais vraiment eu… du moins, ceux qu’elle avait étaient là juste pour la faire boire et la b*iser ! Bref, rien de très amicale vous en conviendrez ! Dans ses écoles, elle n’avait que trop peu d’amis, enfin pour ça, il eut fallu qu’elle aille souvent à l’école puisqu’elle a fait une partie de son éducation chez elle…
    Ainsi, ça réduit énormément son potentiel d’avoir de grandes amitiés !!
    Côté amour, c’est sûrement là que la jeune femme, s’en sort le mieux, enfin après tout dépends des degré dans lesquels vous l’interpréter !! Ses premiers amants, elle ne les aimaient pas d’un amour transcendant, le premier qui a vraiment compté c’est tapé sa prof d’anglais, le deuxième, elle l’a quitté parce qu’elle avait peur d’avoir des sentiments et qu’ils seraient trahis, et enfin, le copain actuel… elle ne l’aime pas… du moins pas d’un Amour spécial… non elle est avec lui tout simplement parce qu’elle ne veux pas être seule, car elle veux juste oublier les hommes, et quoi de mieux qu’une personne que l’on aime pas vraiment ? Oui, je suis d’accord avec vous, elle n’a rien compris à la vie, mais que voulez-vous, les erreurs sont humaines n’est-ce pas ?!
    Son côté timide, lui, ressort quand il faut pas, ainsi, elle a du mal à aller vers les autres, à les découvrir, à leurs parlé pendant des heures et des heures sans avoir de blanc, elle comble se manque par de petits gestes, des bisous, des câlins… etc. son côté féminin compliqué qui ressort sûrement XD.


EN DEHORS DE TOUT CA
  • Prénom ou surnom : Elsewhere / Else
  • Age : 18 ans déjà O__O
  • Où avez-vous connu ce forum : Question intéressante, je l'ai fait à partir de forumactif =O
  • Quelque chose à changer [mis à part le Doyen ?] A part le Doyen, ben le design à revoir également...
  • Personnage vacant ou Personnage inventé ? PV inventé par moi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jaimie-alexander-online.skyblog.com
Doyen
Admin
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 117
Localisation : Greekside College

MessageSujet: Re: Katy Rowve [modèle.]   Mer 8 Juil - 2:15

Bien que je trouve ça gros comme la baraque à frites de Momo, ben je valide.
C'EST PITOYABLE DE DIRE CA ALORS QUE JE SUIS LAE SEULE ADMIN MDRRR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://greekside.forumactif.com
Morgan McGlynn

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/07/2009

PARLE MOI DE TOI MON CHOW
Relations:
Parle nous de tes goûts:

MessageSujet: Re: Katy Rowve [modèle.]   Mer 8 Juil - 2:19

Bienvenue sur ton forum !
Tu as vues tu as Gagnée !
Bon je sais toujours pas quoi écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Katy Rowve [modèle.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Katy Rowve [modèle.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire d'inscription (modèle unique)
» Modèle de présentation
» ─ Modèle de Présentation.
» Combat 2: Katy Perry vs. Mariah Carey
» Modèle de fiche de personnage ~ Pirates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Greekside* :: PAPIERS D'INSCRIPTIONS :: Vos papiers d'inscription-
Sauter vers: